L'opération a très bien commencé. J'ai laissé Delma aux commandes du reste de ma flottille, à distance raisonnable du système Nox, et j'ai amené l'équipe de débarquement en orbite dans un petit appareil indétectable. Je me charge la plupart du temps des manœuvres les plus délicates, il y a d'autres bons pilotes mais je ne veux pas perdre la main, et ça leur montre qu'il faut encore compter avec moi.

Je dicte ce mémo dans l’obscurité, la seule chose que je vois est l’écran où s’affichent mes mots. Il ne cesse de perdre en luminosité, le moment approche où sa batterie lâchera à son tour, et je perdrai le dernier de mes équipements modernes. Je pourrais essayer de me bricoler des chandelles ou des torches, mais elles ne serviront pas à grand-chose contre ce qui me menace.

Langveld avait été envahi. 

Le hameau de colons que le hasard avait placé sur la route entre Valkerst et Heimark offrait d'ordinaire l’image de la tranquillité ; les principales occupations y consistaient à cultiver la terre, boire du vak en regardant tomber la neige, et observer en ricanant les voyageurs qui descendaient la route de l'Ouest en direction de la côte inhabitable et de la région reculée qui les en séparait. Mais aujourd'hui cet ordre paisible était bouleversé.

Une quarantaine d'hommes et de femmes s'étaient rassemblés sur la place du marché, armés de ce qu'ils avaient pu trouver : des coutelas, des haches, des faux dont on avait remis la lame dans l'axe du manche, des fourches, des piques faites de couteaux attachés à l'extrémité de perches...

Aucun autre émissaire ne partit à Valkerst : la bourgade était trop lointaine, le jour fatidique trop proche, et les émissaires de Yarving avaient été très clairs sur ce qui arriverait la prochaine fois qu'ils attraperaient un messager. Les chefs de famille passèrent le reste de la matinée en discussions de maquignons, et à midi Otmer les rassembla chez lui.

Ils arrivèrent à Groenvald un jour de marché. C'était l'automne, et de temps à autre le vent du nord fouettait les visages et les manteaux, apportant la dureté de pays lointains et encore plus froids. Les cinq hommes se présentèrent par la route du sud, et quelques commerçants remarquèrent ce détail inhabituel.

Revenir

Aujourd’hui, pas de duels à l’arme blanche ni de spéculation sur l’intelligence artificielle. Je voudrais vous conter une autre sorte d’histoire...